Où dormir en Corse?

L’hiver approche et vous ne rêvez que d’une chose, fuir la grisaille et retrouver des paysages paradisiaques, des rayons de soleil chaleureux et des plages où il fait bon de lézarder ? Pas besoin de traverser le globe pour cela, partez visiter la Corse ! L’île de Beauté saura vous séduire. Terre sauvage, terre montagneuse, terre des maquis et des calanques, la diversité des panoramas vous époustouflera. Mais quand il y a tant à faire, on est en droit de se poser la question suivante : où dormir en Corse ?

Le Cap Corse avec Bastia

Cette péninsule si distinctive du nord de l’île a pour particularité d’être parcourue par un massif montagneux, affectueusement appelé Serra par les locaux. La meilleure façon de découvrir cette péninsule est encore de suivre la côte, et de traverser au fil de votre exploration des villages historiques et pittoresques, des plages et des marinas. Si les petits villages ne sont pas faits pour vous, optez pour les villes de Bastia ou Saint-Florent, situées respectivement au sud-est et au sud-ouest de la péninsule, tels des portes d’entrée à cette corne corse. Bastia, qui mérite bien son titre de « Ville d’Art et d’Histoire », vous réservera bien des surprises : Vieux-Port coloré, citadelle et palais du Gouverneur, depuis Musée d’Ethnographie, églises et zones naturelles, vous aurez de quoi faire ! Si vous penchez plutôt pour Saint-Florent, ne manquez pas d’explorer en long et en large la citadelle génoise de Saint-Florent, construite en 1440 mais offrant de nos jours encore des vues imprenables. Et si les tours et églises raviront les amateurs d’histoire, la véritable richesse de Saint-Florent se compte dans ses plages ; plage de la Roya, Ospedale ou encore Loto sont des endroits où il fait bon de prendre le soleil.

Budget : modéré

Les + : Les paysages montagneux, les produits issus des vignobles et oliviers de la région, la beauté des villages historiques

Les – : Très calme, impossibilité de traverser le Cap Corse en large à cause du massif montagneux

Une bonne adresse ? Le Domaine Casa Andria, où les animaux de compagnie sont les bienvenus et possède un balcon avec vue. Outre la piscine commune et le jardin luxuriant, vous pourrez profiter de petits-déjeuners copieux et de barbecue chaleureux en compagnie d’autres voyageurs ou des maîtres de lieux. À seulement dix minutes de la plage de Saleccia et vingt du port de Bastia, tout est à portée de main pour un séjour réussi.

Le nord-ouest avec Calvi et l’Île-Rousse

La région de Balagne est une destination favorite des amateurs de nature et de randonnée ; parcouru par des zones naturelles d’intérêts écologique, faunistique et floristique, les ornithologues en herbe et autres afficionados de l’observation de plantes et animaux s’y donneront à cœur joie. Mais outre ses paysages merveilleux, la Balagne, c’est aussi les villes de Calvi et de l’Île-Rousse. Calvi, cité dynamique et au riche patrimoine culturel, vous offre tous les divertissements dont vous pourrez rêver pour vous occuper, vous, vos compagnons de voyage ou vos bouts de chou. Parmi les monuments et lieux touristiques, on compte la citadelle, le palais des Gouverneurs, la tour du Sel ou encore la cathédrale Saint-Jean-Baptiste ; si danser est votre dada, rendez vous à Calvi en juin pour le Calvi Jazz Festival ou en juillet pour le Calvi On The Rocks, festival où se produisent des grands noms de la musique électronique. L’Île-Rousse quant à elle rivalise de beauté, de ce charme pittoresque qui vous a en premier lieu attiré sur l’île de Beauté. Prenez le temps d’apprécier le paysage offert à la tour génoise de la Pietra, arpentez la côte pour découvrir des panoramas époustouflants, et enfin, prenez votre courage à deux mains et affrontez les locaux lors d’une partie de pétanque sur le terrain qui fait face au monument aux morts de Volti.

Budget : modéré

Les + : le grand nombre d’activités culturelles et sportives possibles, les multiples circuits de randonnée qui traverse la Balagne

Les – : région préférée des touristes, vous y rencontrerez beaucoup de vacanciers et aurez plus de mal à vous mêler aux locaux

Une bonne adresse ? L’Escale Côté Sud, hôtel de charme situé à seulement cent mètres de la plage. Avec ses chambres et son restaurant avec vue sur la mer, vous aurez l’impression de vivre dans une carte postale du matin au soir. Le quartier calme dans lequel l’hôtel est situé en fait une destination idéale pour ceux qui veulent allier les plaisirs de la vie active en ville avec le calme de la côte.

L’ouest avec Ajaccio et Piana

Galeria, Osani, Serriera, Cargèse… En longeant la côte ouest de la Corse, vous tomberez sur autant de communes qui en valent le détour. Bordées par des plages paradisiaques au sable fin et aux ports typiques, vous vous retrouverez captivés par le caractère unique de l’ouest de l’île de Beauté. C’est également dans ce bout de terre que se trouve Piana, petit village de l’an 1725 qui trône sur une falaise au-dessus du golfe de Porto. Classé comme un des plus beaux villages de France grâce à ses maisons traditionnelles en pierre, son centre historique et ses rues étroites, Piana compte également des calanques, répertoriées auprès de l’UNESCO en tant que site protégé. Dans la région autour de Piana, prenez le temps d’arpenter à dos de cheval la réserve naturelle de Scandola ou les gorges de Spelunca, et appréciez l’unicité des points de vue de cette partie sauvage de la Corse. Mais l’ouest de la Corse, c’est aussi Ajaccio, capitale de la région, lieu de naissance de Napoléon ! Profitez de votre séjour à Ajaccio pour en apprendre plus sur l’empereur de France en visitant sa maison natale, le musée national de la Maison Bonaparte, ou en admirant le monument commémoratif place d’Austerlitz.

Budget : faible dans les villages, modéré à élevé à Ajaccio

Les + : les îles Sanguinaires, les calanques de Piana, la grande richesse historique d’Ajaccio

Les – : le grand nombre de touristes à Ajaccio, l’impossibilité de goûter à leurs délicieuses saucisses si vous êtes végétarien

Une bonne adresse ? Les Bergeries d’Arone, villa toute équipée et située à seulement cinq minutes à pied de la plage. Et si c’est quand même trop loin pour vous baigner, la piscine extérieure privée est ouverte toute l’année, idéal pour patauger du matin au soir !

Patrick Nouhailler

Le sud avec Bonifacio, Porto-Vecchio et Sartène

Surnommée « la plus Corse des villes Corses », Sartène est une commune fidèle aux traditions locales, comme le prouve la procession annuelle du Catenacciu le vendredi Saint. De plus, Sartène peut se targuer d’avoir un excellant domaine viticole s’étendant sur pas moins de 2600 hectares et dont la réputation des vins n’est plus à faire. Un peu plus au sud se situe Bonifacio, commune à flanc de falaise aux habitants joviaux et aux maisons authentiques. Et si vous ne vous essoufflez pas facilement, prenez d’assaut l’escalier du Roy d’Aragon, vous menant du pied de la falaise à la citadelle. Enfin, parcourez Porto-Vecchio et ses fameux marais salants, qui lui donnèrent le nom de « cité du sel ». Outre sa richesse sous forme de petits cristaux transparents, Porto-Vecchio compte deux magnifiques plages (Palombaggia et Santa Giulia) ainsi que des sites culturels qui ne manqueront pas de vous étonner, tels les sites d’Araghju, le phrae de la Chiappa ou encore la forêt de l’Ospédale.

Budget : modéré en périphérie, plus élevé dans les trois villes citées ci-dessus

Les + : la diversité des activités proposées dans cette zone géographique

Les – : les rues de Bonifacio et de Porto-Vecchio sont parfois trop animées, voire bruyantes les nuits d’été

Une bonne adresse ? I tre Casi, idéalement situé à proximité de Bonifacio à cinq kilomètres du port, mais également à seulement cinq minutes de marche des plages, il vous permet de séjourner à huit kilomètres d’une perle corse, les îles Lavezzi. Le petit plus : son parking privé, synonyme de facilité à garer sa voiture quand les rues de Bonifacio sont bien encombrées et les spots tous occupés !

L’est avec Aléria

Aussi appelée Corse orientale, la côte est de la Corse compte des paysages variés et contrastés, alliant plages de sable fin à montagnes en passant par des plaines. Très authentique, c’est une région où l’artisanat est une véritable richesse et le savoir-faire mis à l’honneur. Profitez de votre passage sur la côte orientale pour goûter les meilleurs produits à base de châtaignes, les vins fins ou autres objets fruit du travail de couteliers, verriers ou encore d’apiculteurs. Sa ville majeure, Aléria, est une véritable mine d’or pour les amateurs d’histoire ; fondée au VIème siècle avant J-C, le site archéologique de la ville antique fait office de témoin de son histoire, et est aujourd’hui un site aux vestiges très importants. Un peu plus loin, un autre monument historique d’une grande importance saura ravir les historiens en herbe, l’église Saint-Marcel, première église bâtie en Corse.

Budget : faible

Les + : moins touristique, vous connaîtrez une véritable tranquillité et pourrez découvrir la vie Corse, la vraie

Les – : un peu plus de distance à parcourir entre chaque commune

Une bonne adresse ? L’Empereur, hôtel restaurant doté de chambres spacieuses et d’une superbe piscine extérieure, est la promesse d’un séjour à Aléria réussi.

Le centre avec Corte

Dites adieu à vos tongs et bonjour à vos chaussures de randonnée, car le centre de la Corse est de ces trésors qu’il faut arpenter en long et en travers la boussole en main ! GR20, Mare a Monti ou Mare a Mare sont autant de sentiers qu’il vous faut parcourir pour pouvoir trôner au sommet des plus impressionnantes montagnes, tel le Monte Cinto, culminant à 2706 mètres. Les multiples piscines naturelles et lacs de la région vous permettront de vous rafraichir après quelques kilomètres parcourus, le tout dans un cadre paradisiaque. Si la marche n’est pas faite pour vous, optez pour un séjour dans la capitale historique de la Corse, Corte. Citadelle datant du XVème siècle, vue panoramique du Belvédère donnant sur les vallées de Resotnica et du Tavignanu, église de l’Annonciation aux riches décors intérieurs, Corte offre un panel varié de visites pour ses touristes. Et si vous n’êtes pas non plus fait pour les visites, alors passez vos journées à déguster les spécialités locales, comme les fromages de chèvre et de brebis du Venachese, le brocciu de Corte ou encore la charcuterie du Niolu !

Budget : faible

Les + : la découverte de la Corse sauvage, les nombreux parcours de randonnée, le retour aux sources avec une nature très verte et omniprésente

Les – : il est plus compliqué de se rendre à la plage

Une bonne adresse ? L’Albadu, maison d’hôtes entourée par les montagnes et située à seulement deux kilomètres des gorges de la Restonica, où vous pourrez aller piquer une tête. Également ferme dont la spécialité est l’élevage de chevaux, vous pourrez vous adonner aux promenades à cheval dans les environs pour un séjour qui ravira petits et grands.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s