Où sortir à Barcelone ? Les meilleurs clubs et bars

Barcelone, la capitale qui ne dort jamais, compte assez de bars et de clubs pour accueillir tous les fêtards du monde. Et si l’on dénombre le plus de clubs et bars par habitant dans cette ville électrique que dans n’importe quelle autre au monde, la richesse de la vie nocturne à Barcelone se traduit véritablement par la diversité des établissements. Club de jazz, de musique électronique, bars à tapas, à cocktails, vous trouvez forcément un endroit pour faire la fête ou boire des verres près de votre appartement à Barcelone. Pas le temps de s’ennuyer dans la cité comtale !

Sortir avec un budget serré

Il est connu qu’une pinte en Angleterre coûte une petite fortune, et ne mentionnons pas Paris. Sortir peut parfois devenir un véritable calvaire, où chacun doit régulièrement vérifier son compte en banque, compter et recompter l’argent qui s’amenuise dans les recoins de son porte-monnaie, bref, une galère quand on veut profiter sans avoir des soucis plein la tête.

Psycho

Et la première destination qui vous est chaudement recommandée pour aller boire sans passer tout votre budget voyage est le Psycho, bar rock n roll se situant à deux pas du parc Mirador del Poble Sec. Bières à prix raisonnable, concerts rock et ambiance franchement sympa, ce bar compte parmi les bars à habitués, et ça se comprend facilement une fois que vous y aurez mis les pieds – une seule visite suffit pour que vous ayez envie d’y retourner encore te encore.

33/45

Avec des classiques comme le Mojito ou le Caipirinha à 5€, autant vous dire que vous pourrez passer une bonne soirée pour moins de 20€. Le choix des bières est certes limité (seulement trois sortes différentes), mais la possibilité de déguster une Alhambra pour 2,8€ en fait rêver plus d’un dans cette capitale où les prix semblent parfois flamber dans les quartiers les plus touristiques. Cependant, ne vous attendez pas à vous retrouvez seuls sur l’un des nombreux canapés dépareillés qui parent le salon : pris d’assaut par le tout Barcelone, c’est l’occasion pour vous de vous mêler avec la population locale, et enchainer des gins en ressortant votre meilleur espagnol scolaire.

Piscis

Exit le rock et les canapés hipster, le Piscis montre que le kitsch règne encore en maître. Lumière d’ambiance rouge, lustre aux perles plastiques, tonneau-table agrémenté de stickers étoiles… La décoration surprend, mais les tenanciers forts avenants sauront vous faire rester discuter de longues heures autour d’un verre bien plein.

À la rencontre de la bodega

La bodega est l’équivalent d’un bar à vin, où les Espagnols tirent leur fierté de la qualité des boissons proposées. Accompagnés de snacks et autres tapas, les verres de rouge ou de blanc défilent, et vos papilles s’émerveillent.

Cal Marino

Bodega sans prétention et surtout sans réservation, les tonneaux et bouteilles décorant les murs n’attendent qu’une chose, être dégustés. Les plus vieux s’y rendent à midi pour déguster des plats traditionnels accompagnés de vermouth, les jeunes actifs en afterwork, ceux qui ont une longue soirée devant eux comme before, en bref, Cal Marino convient à tout un chacun.

Bodega J. Cala

Ils n’ont beau ouvrir que jusqu’à 16h, Johnny et Rosa détiennent à eux deux une des meilleures bodega de la belle Barcelone. Ce couple gentil et de bons conseils quand il s’agit de choisir son verre accueillent les assoiffés et autres affamés dans leur bar charmant, aux multiples tonneaux en bois qui ornent les murs – ce qui donnent un effet tout á fait pittoresque et authentique à l’établissement.

Bodega Massana

Considéré comme une institution et fier de ses 80 ans d’ouverture, le bodega Massana a tout ce dont vous pouvez rêver : vermouth, bières pression, vins variés et originaux, escargots, tapas à base de saucisse locale ou autres mets délicats… Un bonheur pour ceux qui veulent boire un coup sans chichi.

Bars à cocktails

L’inconvénient de la bière, c’est que ca fait quand même beaucoup de liquide à boire, et les pauses toilettes sont sans arrêts une fois la soirée débutée. Le vin quant à lui est plus dur à apprécier quand on a pas développé le palais adéquat. Que reste-t-il ? Les cocktails, pardi !

Dry Martini

Reconnu comme étant un des meilleurs bars à cocktails au monde, le Dry Martini en vaut définitivement le détour. Le tenancier, Javier de la Muelas, n’est pas là pour rigoler mais bien pour dépenser toute son énergie (presque inépuisable) en faisant preuve de capacités de mixologues presque hors-du-commun. Enfin bref, lui et ses compères sont là pour s’assurer que vous passez une super soirée, et ça ne manque jamais.

El Ciclista

Les cocktails y sont certes délicieux et variés, mais si ce spot mérite sa place dans les guides touristiques, c’est bien pour sa décoration originale. Ici, tout est issu du recyclage : des canapés cuirs un peu classe aux guidons de vélos, cela donne des idées pour vider votre cave. Ah, et ya aussi un coin pour que le DJ puisse s’installer et vous jouer de douces mélodies pendant vos soirées endiablées.

Bar Rosso

Ambiance tamisée et décor chic sont les mots qu’utiliseraient les afficionados de lieu pour le décrire. Pour le trouver, il vous faudra vous enfoncer dans une petite rue de traverse, mais cela en vaut le coup. Les serveurs, professionnels et connaisseurs, savent non seulement accueillir tout un chacun, mais également conseiller la boisson qui correspond le mieux à vos goûts.

Bars au concept original

Au fond, les bars rock’n’roll se ressemblent un peu partout dans le monde, et un bar à bières a de ça de nouveau qu’il propose plus de bières locales que son compétiteur. Mais si vous recherchez l’unique, le surprenant, le pas-vu-partout, ces bars vous sont tout désignés.

Verne

Plongez à votre tour vingt mille lieues sous les mers avec ce restaurant-bar quelque peu particulier. Ici, le capitaine Nemo c’est votre barman, et les monstres marins la décoration qui vous entoure. On applaudit le goût du détail pour faire de ce Nautilus un lieu exceptionnel aux ornements muraux représentants tour à tour tentacules de poulpe, méduses et autres détails qui vous immergent dans un monde à part.

Espit Chupitos

Vous l’aurez compris dans le titre, il est question ici de shot, ou “chupito”. Cette mini dose d’alcool servie dans un tout petit verre peut soit vous aider à entamer votre soirée, soit vous permettre de déguster un grand nombre d’alcools du monde entier. Il vous sera par contre difficile de faire un choix: la carte dénombre environ 600 chupitos, mais les indications quant à ce qu’ils renferment sont non-existantes. Allez vous prendre un “Sargento”? Ou êtes-vous plutôt du type à boire un “CIelo Azul”? À moins que vous, votre dada, ce soit le “Suspiro”? En bref, vous allez découvrir un tas de nouvelles combinaisons de mots et d’alcool, mais vous allez surtout jouer de chance en choisissant votre chupito.

Le Polaroid

La nostalgie est ici le concept clé de ce bar rétro qui vous replonge en enfance. Véritable mini-musée de la pop culture du XXème siècle, Maya l’Abeille et les Schtroumpfs se côtoient pour vous regarder avec bienveillance finir en une gorgée un mojito. Choisissez aussi votre soirée pour y aller, car les mardis sont dédiés à la projection de documentaire (gratuitement), les jeudis aux rencontres internationales et les dimanches à la projection de film (pour cinq euros, vous une bière, des nachos et du popcorn).

Bars dansants et autres clubs

Razzmatazz

Vous aimez la musique électro ? Vos amis la musique indie rock ? La personne que vous avez rencontré sur la plage préfère la pop ? Le Razzmatazz conviendra à toute la joyeuse bande qui vous accompagne ! Ses cinq salles font de ce club un lieu particulièrement aimé des locaux et des touristes, ce qui fait sens, vu que tout le monde y trouve son compte. Petit guide pratique pour votre soirée: les salles techno se trouvent en haut (salles The Loft et Lolita), celle indie rock en bas (Razz Club), et celles pop, électro et disco sont au rez-de-chaussée, sous les noms de Pop Room et Rex Room.

Jamboree

Jazz club pris d’assaut par les locaux, il vous laisse découvrir – ou redécouvrir – dans une ambiance festive et franchement chaleureuse ce courant musical joyeux, qui invite toute personne à proximité à la danse. Cette sorte de cave à l’ancienne a ce je-ne-sais-quoi d’authentique, et les groupes aux styles bien divers s’enchaînent sur la scène, sans se ressembler pour autant. Un cocktail explosif de fraîcheur !

Macarena Club

Au Macarena Club, la musique techno et house sont reines. Ouvert en règle générale sept jours sur sept, cette boite intimiste donne l’occasion à des DJs de moindre renom (mais pas de moindre talent) de jouer face à un public électrisé. Attention cependant, Macarena Club ne peut accueillir que 80 personnes au maximum en son sein, donc il est probable que vous ne rentriez pas si vous faites la queue en pleine heure de pointe.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s